Wadimoff, retour à Gaza

Avec «L’Apollon de Gaza», le Genevois filme un mystère.

” L’Apollon de Gaza», c’est un mystère à plusieurs degrés. L’histoire d’une découverte, puis d’une disparition, puis d’une possible supercherie. Ces cohabitations thématiques multiplient les interrogations. Pour Wadimoff, c’est l’occasion d’une nouvelle réflexion, aux contours de thriller, sur une situation politique qu’il s’agit de confronter à son lointain passé. Le film se double dès lors d’une méditation sur l’effritement des civilisations et notre précarité d’humains. Ne le ratez pas.”

Source: Wadimoff, retour à Gaza

L’Apollon de Gaza

” Avec L’Apollon de Gaza, le cinéaste genevois Nicolas Wadimoff propose un documentaire des plus étonnants. En octobre 2003, au bord d’une plage de Gaza, un pêcheur tombe sur une statue d’Apollon haute d’un mètre quatre-vingts. Cette apparition, déjà mystérieuse en elle-même, va donner lieu à toutes sortes d’interrogations. D’où vient-elle? Est-elle restée enfouie dans la mer depuis des millénaires? A-t-elle été déposée là par des bédouins venus d’Egypte?”

Source: L’Apollon de Gaza

Locarno 2016. A Circus, a Wedding, and an Anti-Imperialist on Notebook | MUBI

A documentary that critically embraces its extraordinary character without being passively reverential, Wadimoff’s captures Zielger in his many roles (subversive diplomat, defender of the Cuban Revolution, lecturer, domestic dissident) without shying away from his very human inconsistencies.

Source: Locarno 2016. A Circus, a Wedding, and an Anti-Imperialist on Notebook | MUBI