cropped-Nicolas2-1.jpg

Biographie

Né en 1964 à Genève, Nicolas Wadimoff a été successivement guitariste dans un groupe de rock, avec lequel il a tourné dans plusieurs pays d’Europe, puis membre fondateur de l’association Etat d’Urgences, collectif chargé de la gestion de l’USINE, un centre culturel alternatif à Genève.

Après des études de cinéma à Montréal, il tourne en 1990 son premier documentaire « Le Bol », sur une soupe populaire à Genève. Puis, en 1991, « Les Gants d’Or d’Akka», sur un boxeur palestinien d’Israël.

Entre 1992 et 1996, il travaille à la TSR en tant que réalisateur pour différents magazines d’information, dont l’émission Temps Présent. À cette occasion, il tourne en Libye, en Algérie, en Palestine et en Israël, au Yémen, au Rwanda, au Chiapas, etc. En 1996, il réalise son premier long-métrage de fiction, «Clandestins», avec Denis Chouinard, primé à plus de quinze reprises dans les festivals internationaux. En 1999, il réalise le téléfilm «15, rue des Bains», le long-métrage cinéma «Mondialito» en 2000, puis en 2002 le téléfilm «Kadogo, l’enfant-soldat», pour France 2, la RTBF et la TSR.

En 2004-2005, Nicolas Wadimoff initie et développe avec Akka Films, le projet « Swiss Palestinian Encounters »: à l’issue d’un atelier documentaire auquel participent de jeunes cinéastes palestiniens, cinq court-métrages documentaires voient le jour. Les films, présenté sous l’appellation « My Home », sont montrés en première mondiale au Festival Visions du Réel en avril 2005 puis ont sillonné les festivals internationaux. En 2005, il sort «L’Accord», un film long-métrage documentaire qui raconte les coulisses de l’Initiative de Genève ; le film est montré en première mondiale au festival de Locarno. En 2006, Nicolas Wadimoff coproduit « Summer 2006 in Palestine » avec le Palestinian Filmaker’s collective, soit une collection de 13 courts-métrages de 3 minutes de cinéastes palestiniens. Dès 2007, tout en développant ses propres projets, Nicolas Wadimoff produit entre autres « 5 minutes from Home » un documentaire de Nahed Awwad, montré en première internationale en compétition au Festival « Visions du Réel » à Nyon, puis le film « Dowaha » (Les Secrets) de Raja Amari, sélectionné au Festival de Venise 2009, et « Fix Me » de Raed Andoni, sélectionné au Festival de Sundance 2010, puis aux Journées de l’ACID à Cannes. En février 2009, aux lendemains de la guerre à Gaza, il tourne le documentaire « Aisheen (still alive in Gaza ) », sélectionné au Forum du Festival de Berlin 2010, où il reçoit le prix du Jury œcuménique, puis en compétition au Festival « Visions du Réel » de Nyon (mention spéciale du Jeune public et prix “Buyens-Chagoll”) Hot Docs Toronto, ainsi que dans plus d’une trentaine de festivals internationaux.

En 2011, il réalise « Opération Libertad » sur un scénario écrit avec Jacob Berger. Le film est présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en mai 2012, puis au Festival de Locarno, avant de sortir dans les salles de cinéma, en Suisse, en République Tchèque et en Espagne notamment. En 2013, il co-réalise avec Juan José Lozano, le documentaire de télévision « Chasseurs de Crimes », présenté en 2014 en première mondiale au Festival International des Droits Humains à Genève (FIFDH).

En 2014, il tourne « Spartiates », un documentaire sur Yvan Sorel, leader charismatique d’un club de MMA (Mixed Martial Arts) dans les quartiers nord de Marseille. Ou comment garder la « tête haute » dans un univers gangréné par la misère et la violence … Présenté en première mondiale en clôture des Rencontres documentaires de Montréal (RIDM) en novembre 2014, le film gagne le prestigieux « Prix de Soleure » lors des Journées cinématographiques de Soleure en janvier 2015. Le film sort en salles en Suisse, au Québec et en France au printemps 2015.

Entre 2013 et 2016, il tourne « Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté », un documentaire autour de la personnalité de Jean Ziegler, à Alger, Berlin et Cuba. Le film est présenté en première mondiale à Locarno en 2016. Il sort en salles en Suisse, Allemagne et Autriche en 2017, puis en France en avril 2018.

Son dernier documentaire « L’Apollon de Gaza », tourné à Gaza, une coproduction entre l’Office national du film canadien (ONF), la RTS et Akka Films a vu sa première se dérouler à Locarno faisant l’ouverture de la Semaine de la Critique. Depuis, il poursuit sa carrière en participant à de très nombreux festivals.

Filmographie